L'actualité sans propagande oligarchique ni dingueries

Les EUA contre l’indépendance nucléaire française

par

dans ,

D’après Géopolitique profonde, les États-Unis manœuvrent pour détruire l’indépendance nucléaire française !

L’Oncle Sam serait sur le pied de guerre économique contre l’alliance nucléaire franco-russe entre Framatome et Rosatom. Ce afin de déstabiliser ce partenariat qui solidifie les ponts entre Paris et Moscou en matière de technologie nucléaire.

En effet, selon une révélation du Canard Enchaîné, l’ambition étasunienne ne se cache plus : ils veulent écarter Rosatom au profit de l’Américain Westinghouse. La stratégie est simple : redessiner les contours de la souveraineté nucléaire européenne à leur avantage.

Le 27 mars, le journal français détaillait comment les États-Unis envisagent de sanctionner Framatome si elle persiste dans la coopération avec la Russie. Ces mesures pourraient aller jusqu’à bloquer les transactions financières et restreindre les échanges de personnel. Une menace qui n’est pas sans rappeler le lourd tribut payé par BNP Paribas, sanctionnée à hauteur de 8.9 milliards de dollars pour avoir défié les sanctions américaines en 2015.

Dans ce contexte, Westinghouse prend de l’avance, déjà prêt à fournir des combustibles pour les réacteurs VVER en Europe, tandis que Framatome pourrait ne pas livrer avant 2030. Avec l’usine de Lingen (Allemagne) menacée de fermeture, et la pression croissante pour se détourner du nucléaire russe, l’Europe encaisse un terrible retard dans l’élaboration d’une nouvelle architecture de combustible propre à Framatome. Un retard qui pourrait définitivement sceller la dépendance énergétique des nations européennes et les soumettre au joug de l’impérialisme étasunien.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *